Le guide du débutant pour créer une landing page efficace

Les stratégies marketing qui réussissent sur internet passent par la création d’une ou plusieurs landing pages. Cependant, en créer une efficace n’est pas une mince affaire. Il existe une série de pratiques éprouvées que nous allons vous partager dans ce guide du débutant. Nous passerons en revue plusieurs paramètres techniques qui sont à observer et les quelques étapes incontournables à suivre. En bref, vous êtes au bon endroit pour bénéficier des trucs et astuces afin de mettre en place une landing page irrésistible pour les visiteurs de votre site web. Et comme dans toutes bonnes stratégies marketing, ce sont les petits détails qui font toute la différence, et nous vous les livrons dans cet article.

Une bonne landing page c’est quoi ?

Tout d’abord, il faut faire la différence entre créer une landing page et créer une landing page efficace. Dans le premier cas, l’internaute atterrit sur une page lambda qui semble n’avoir que peu d’intérêt pour lui. Mais si vous vendez des produits en ligne ou proposez vos services, c’est le second cas qui va vous intéresser, une page d’atterrissage qui pousse le visiteur à agir.
Elle est conçue par rapport aux spécificités de votre public-cible. Autrement dit, l’internaute doit atterrir sur une page dont les éléments qui la composent lui ressemblent et lui parlent. Une bonne landing page est tout simplement une page qui convertit les lecteurs en contacts plus ou moins qualifiés. On vous donne plus bas quelques exemples de landing pages efficaces.

Pourquoi créer une landing page ?

La landing page ou la squeeze page est l’outil central qui se trouve au bout du parcours d’achat d’un client. Elle concrétise tous les efforts marketing préexistants. Son objectif est d’inciter le visiteur à réaliser une action, le plus souvent à une fin commerciale.
Généralement, le visiteur remplit un formulaire ou achète votre produit ou souscrit à votre service. Soit il passe à l’action comme voulu, soit il quitte la page. Le concept est différent de la page d’accueil qui offre de multiples options, telles que s’informer sur l’entreprise, la suivre sur les réseaux sociaux, choisir entre plusieurs offres, remplir un formulaire, etc.

Les étapes préliminaires pour créer une landing page efficace

Avant de concevoir la landing page proprement dite, une phase de préparation est nécessaire afin de maximiser le potentiel de conversion de la page.

Définir le public cible

La première étape consiste à identifier vos cibles ou vos personas. Les personas sont des individus imaginaires représentant les caractéristiques de votre public cible. Pour cela, votre landing page doit d’abord répondre à leurs besoins.
“Votre landing page doit d’abord répondre aux besoins de votre cible”
Exemple : Landing page de Mincithérapie – Créée par Oui are web
Bien évidemment, afin qu’elle soit convaincante, commencez par étudier vos clients cibles. Pourquoi ? La raison est simple : le contenu doit être édité selon votre audience cible. Et pour mieux l’écrire, il est important de connaître les personnes à qui vous vous adressez.
Ainsi, il est primordial de tenir compte de leurs intentions, de leurs motivations et de leurs limites. Il faut également identifier les bons arguments pour les convaincre, et pour cela, il est important de s’adresser directement à ces personnes.
D’ailleurs, il sera aussi crucial de comprendre à quel stade d’achat se trouve le visiteur lorsqu’il atterrit sur votre landing page. Cette information permet d’adapter vos arguments ainsi que votre contenu.

Quel objectif ?

Votre landing page a toujours un seul objectif : convertir les visiteurs en prospects qualifiés puis en clients ! Convertir ne signifie pas nécessairement que la personne qui visite votre page achète quelque chose, mais elle peut par exemple laisser ses informations de contact en échange d’offres gratuites que vous mettez à disposition, ce que l’on appelle dans le jargon du marketing Internet le “lead magnet”. Autrement dit, avant de créer votre landing page, définissez un objectif clair, unique et spécifique pour celle-ci.
Le web marketeur utilise des landing pages pour recueillir des informations de contact et persuader ses prospects d’acheter. Les prospects sont les personnes susceptibles d’être intéressés par le produit ou service proposé par l’entreprise.
“Avant de créer votre landing page, définissez un objectif clair, unique et spécifique pour celle-ci.”
Exemple : Landing page de Mincithérapie – Créée par Oui are web

Multiplier les supports

Une fois que votre objectif est fixé, c’est le moment de trouver un moyen de diriger l’internaute vers votre landing page. Il peut s’agir d’une campagne menée sur les réseaux sociaux, par emailing, par Google Ads, ou tout simplement par référencement naturel. Il est alors important de s’assurer que la fonction de votre landing page soit cohérente avec le reste de vos canaux marketing.
Sachez également que même si la landing page est au centre de votre dispositif, elle s’insère généralement dans le parcours d’achat, ce qu’on appelle aussi funnel de vente (que l’on peut traduire en français par “entonnoir”). Elle fait partie d’un ensemble stratégiquement élaboré en amont. Autrement dit, la landing page peut être suivie par d’autres types de pages : pages de remerciements, pages d’upsell…
Une fois ces 3 paramètres mis en place (public-cible, objectif, supports de promotion), il vous reste maintenant quelques éléments incontournables à faire figurer sur votre landing page.

Les éléments que votre audience doit trouver sur votre landing page

Les éléments mentionnés précédemment devraient être centrés sur la proposition. Il faut donner l’envie aux clients d’échanger leurs informations de contact contre une offre qui a de la valeur ou une utilité bénéfique pour eux. Chaque élément composant la landing page doit illustrer et apporter de la valeur ajoutée à l’offre.

Un titre et un sous-titre accrocheur

Le titre de la landing page est certainement le premier élément que les internautes vont lire. Il doit donner rapidement une idée claire et concise aux lecteurs. Le titre doit retenir tout de suite l’attention.
“Le titre doit retenir tout de suite l’attention”
Exemple : Landing page de Mincithérapie – Créée par Oui are web
Vous avez peut-être remarqué que de nombreuses pages de conversion abusent des expressions marketing dites magiques comme : gratuit, rapidement, simple et facile, etc. Vous pouvez vous en inspirer, parce que ça marche ;).
Pour faire un titre accrocheur, répondez à la question : que cherche mon audience ? Plus la formulation de la réponse est courte, mieux c’est.
Ensuite, le sous-titre vient renforcer le titre. Il apporte des arguments et des informations sur l’offre. Il doit susciter l’envie, donner une ou des raisons au lecteur d’acheter votre produit ou de souscrire à votre service et non à celui du concurrent.

Des visuels attractifs

Si votre texte doit attirer l’attention de l’internaute, il en est de même de vos images et du rendu visuel d’ensemble de votre page web. Gardez en tête qu’un visuel négligé risque de faire fuir à lui seul un client.
Les visuels incluent les images de fond, la vidéo, le design de la page, les boutons et la mise en forme. Ils doivent correspondre au message véhiculé, à votre proposition, mais surtout à votre audience cible.
De plus, les visuels ont pour fonction de véhiculer des informations et préservent ainsi la page de se trouver bourrée de textes. Les visuels ont un fort pouvoir de persuasion dont on vous parlera un peu plus bas.

Un call-to-action soigné

Certes, les titres et les visuels ont intérêt à être attractifs. Mais le call-to-action doit absolument se démarquer du reste et donner envie de cliquer. C’est le bouton qui permet au visiteur ou au client d’acheter.
“Un call to action donne envie de cliquer”
Exemple : Landing page de l’Institut d’Auto-Accompagnement – Créée par Oui are web
Le mieux est qu’il soit différent par le fond et par la forme. Autrement dit, le texte qui y est inscrit doit inciter clairement à passer à l’action. Si vous hésitez sur les mots que devrait contenir votre bouton, utilisez cette technique simple : mettez-vous à la place de votre utilisateur et imaginez que face à votre page web, il dise : “je veux…”. Ensuite, compléter ces points de suspension par un verbe. Par exemple : “je veux m’inscrire”, “je veux acheter maintenant”, “je veux souscrire à l’abonnement”… Voilà vous avez un texte pour votre call-to-action, il suffit de reprendre la partie qui suit le “je veux”. En règle générale, sa formulation commence par un verbe pour former une phrase telle que : je veux, inscrivez-vous, etc. Bien sûr, il existe également des variantes telles que “Inscrivez-vous”, “Je m’inscris gratuitement”, “Je réserve dès maintenant”… Le principal est que tous les call-to-action de votre landing page soient formulés de la même manière et restent cohérents.
Quant à la forme du call-to-action, il faut veiller à lui donner une taille visible et une couleur de fond attrayante. Il s’agit là d’un subtil dosage où vous allez faire appel aux compétences de web designer qui sommeillent en vous. Le bouton doit être bien visible sans pour autant être lourd. Et n’hésitez pas à le répéter plusieurs fois sur la page. Présenter des éléments équilibrés et cohérents est de mise, cela ne pourra que séduire vos clients potentiels.

Récolter des informations de contact

Le but d’une landing page est souvent de capturer les informations de contact, généralement l’adresse email, des visiteurs de votre site web. Cela est possible à travers un formulaire de contact. Certains designers préfèrent mettre un formulaire derrière le call to action. On vous conseille plutôt de le rendre directement accessible. Ne gâchez pas un clic de vos internautes, ils sont tellement précieux.
“Le but d’une landing page est souvent de récolter les informations de contact”
Exemple : Landing page de l’Institut d’Auto-Accompagnement – Créée par Oui are web
Un formulaire facilement accessible veut dire que vos visiteurs ne doivent en aucun cas prendre la peine de chercher le formulaire. Sa simple présence instantanée rappelle aux lecteurs de laisser leurs coordonnées. La bonne technique est de le placer au-dessus de la ligne de flottaison, au milieu et aussi à la fin de la page. Ne manquez jamais de rappeler à vos lecteurs qu’une action de leur part est la bienvenue, mais faites-le subtilement.

Soyez fiers de vos résultats

Une entreprise ou un produit/service démontre son efficacité par les chiffres. Exploitez cela dans votre landing page. Afficher vos résultats aux publics peut augmenter les taux de conversions de votre page.
“Soyez fiers de vos résultats”
Exemple : Landing page de l’Institut d’Auto-Accompagnement – Créée par Oui are web
En effet, un chiffre est une preuve démontrant que des clients ont été séduits par vos produits ou services et ont déjà acheté. Cela donne de la confiance à votre audience et les incite encore davantage à passer à l’action. Vous pouvez par exemple afficher le nombre d’achats ou de téléchargements d’un de vos produits/services, le taux des clients satisfaits en guise de preuve sociale, le nombre du produits disponibles, un compteur à rebours du temps restant pour une offre, etc.

Insérer des preuves sociales

Il est encore mieux d’appuyer ces preuves statistiques par des preuves sociales. Donner la parole aux utilisateurs c’est en quelque sorte profiter gratuitement d’une publicité. Surtout si vous êtes encore un inconnu aux yeux de votre audience cible, les témoignages seront d’une grande aide.
“Donnez la parole à vos utilisateurs”
Exemple : Landing page de l’Institut d’Auto-Accompagnement – Créée par Oui are web
De même, introduire des boutons de partages permet à vos leads (autre mot pour “prospects”) de promouvoir l’offre contenue sur la landing page. Il faut savoir que la plupart des consommateurs font confiance aux recommandations de leurs proches. Elles peuvent servir de levier pour dissiper le doute de l’internaute afin de le convaincre de passer à l’action.
L’insertion des logos des partenaires fait également partie des preuves sociales. Que vous travaillez en B2B ou en B2C, la preuve sociale est un élément dont il ne faut absolument pas se passer. Cela fait vendre, croyez-en notre expérience.

Une page de remerciement

Une page de remerciement est une page qui va apparaître juste après que le prospect soit converti. Elle n’est pas obligatoire, mais s’avère toutefois intéressante. Elle vient tout d’abord confirmer que l’action a bien été enregistrée.
Mais surtout, la page de remerciement permet de proposer des offres similaires, ce qu’on appelle des upsells. Ils permettent d’inviter les clients à souscrire à une offre complémentaire avantageuse et exclusive.
Vous pouvez aussi en profiter pour demander à vos clients de partager l’information sur les réseaux sociaux, Facebook et autres.

Faire un suivi de la landing page

Il existe plusieurs axes sur lesquels faire le suivi de votre landing page. Tout d’abord, il est possible de déterminer les sections de votre landing pages qui sont à optimiser en priorité. L’objectif ici est de mettre en évidence soit un souci en relation à la qualité du trafic entrant, soit tout élément provoquant une mauvaise expérience utilisateur sur l’ergonomie de votre page web. On parle alors d’ergonomie de la page ou d’UX (user experience). Il existe différents outils qui vous permettent d’observer la manière dont les utilisateurs naviguent sur votre site web. Cela passe du test utilisateur à des outils en ligne attachés directement à votre site web.
Suivre le comportement de l’audience de votre site
Exemple : Google Analytics
Ensuite, pensez à mesurer les interactions sur votre landing page en le reliant à un outil de tracking, le plus connu étant Google Analytics. Cela vous permet de surveiller les statistiques avancées de fréquentation de votre site web et de les interpréter. Avec cet outil, vous voyez en temps réel les performances de vos landing pages et ainsi pallier les éventuels problèmes. Pour analyser le problème lié à vos landing pages, commencez par rassembler les pages du site par thème. Ensuite, analysez le volume de trafic entrant, le taux de clics, le taux de rebond, de chaque thématique de page. Vous pourrez également avoir des informations sur la provenance des visiteurs, leur âge, leur sexe, le type d’outil qu’ils utilisent pour naviguer (smartphone, tablette, ordinateur)…. Et la magie opérera lorsque vous croiserez toutes ces données pour vous indiquer les améliorations à apporter à votre site web !

Les meilleurs outils de création d'une landing page

À présent, vous disposez des bonnes pratiques sur les landing pages pour vous lancer et tester le sujet, il ne reste qu’à trouver les bons outils de création pour réaliser votre première landing page.
Si vous êtes aventurier, sachez qu’il vous est possible de créer vous-même votre landing page ou bien d’utiliser des outils payants avec des modèles de base préconçus. Parmi les meilleurs, vous trouverez :
  • WordPress Landing Page : c’est un outil disponible dans WordPress permettant de créer une landing page gratuite. Avec cet outil, vous pouvez créer un A/B testing.
  • MailerLite : c’est l’un des meilleurs outils gratuits pour créer des landing pages gratuitement. Cet outil a une grande flexibilité et des fonctionnalités de base avancées afin de gérer les automatisations.
  • LeadPages : mis à part qu’il soit payant, LeadPages figure parmi les leaders du marché des logiciels pour la création des landing pages. Il possède plusieurs modèles de landing pages prédéfinis et optimisés pour augmenter les conversions.
  • Unbounce : celui-ci est un concurrent de LeadPages. Sa particularité réside dans le fait que vos landing pages sont personnalisables selon vos souhaits. De plus, cet éditeur de page est très intuitif et complet.
Toutefois, vous pouvez toujours confier la création de vos landing pages à notre agence Oui Are Web afin de profiter d’un rendu efficace.

Les techniques efficaces pour convertir

Les éléments composant une landing page et ses étapes de création contribuent tous à la conversion d’un visiteur. Cependant, d’autres astuces vous seront utiles afin d’améliorer l’efficacité de votre landing page. Figurez-vous que à l’échelle d’une très grande entreprise, l’augmentation d’une unité du taux de conversion influence considérablement son chiffre d’affaires.

L’importance de la persuasion

Dans les parcours clients, la persuasion est souvent négligée. Pourtant, convaincre une personne est primordial pour capter son attention. Si le taux de rebond est trop important, cela veut dire que les visiteurs ne sont pas suffisamment convaincus.
Par contre, cela ne signifie pas que tous ne sont pas intéressés par votre offre. C’est peut-être au niveau de l’approche que le problème se situe. Comment pensez-vous persuader un individu d’acheter votre produit sans le mettre en confiance ? Cela semble bien évidemment difficile voire impossible.
Pour y arriver, votre landing page devrait être un véhicule à émotions. Pour cela, certaines techniques sont à appliquer. L’une des plus importantes consiste à s’adresser à vos visiteurs avec un ton familier. D’où la nécessité d’étudier vos cibles en amont. Cette technique concerne tout ce qui touche au visuel comme les mots dans les textes, la vidéo, les images et les couleurs. Vous devez les choisir avec soin.
Retenez que les internautes ne cherchent pas essentiellement à acheter, ils cherchent plutôt une solution rapide à leur problème. Si vous arrivez à les persuader que votre produit est la meilleure option, vous gagnerez en conversion.

Enlever la barre de navigation et le menu

Le souci de tout webmarketeur est de trouver la meilleure solution pour retenir les visiteurs sur une page. Les landing pages efficaces font l’objet de plusieurs modifications pour améliorer leurs conversions. La raison la plus fréquente qui ne retient pas un visiteur sur une page est la distraction. On vous explique !
Si vous voulez que votre cible reste centrée sur votre proposition, éliminez de votre page toutes causes qui peuvent l’amener à la quitter, notamment, la barre de navigation. C’est également pour cette raison que de nombreuses pages d’atterrissage ne comprennent que le bouton call-to-action. De la même manière, les liens sortants sont de préférence à éviter.

Utiliser la technique de l’urgence

La technique de l’urgence est bien connue dans le monde du marketing. Elle a la vertu de booster en un temps défini le taux de clics et le taux de conversion. Les vendeurs l’utilisent souvent pour liquider rapidement des stocks ou une promotion. Dans la majorité des cas, ces produits ne sont pas toujours les meilleurs, mais attirent quand même un grand nombre d’acheteurs.
C’est dans cette condition que la mise en place d’un compteur à rebours est efficace sur votre landing page. Cela concerne le délai de disponibilité ou le nombre de produits restants.

Adopter un design responsive

Avec l’avènement des smartphones et tablettes, les internautes sont plus présents sur ces derniers, notamment sur les réseaux sociaux. Il est donc plus qu’important d’adapter le contenu de votre landing page au format mobile.
Adapter le contenu de votre landing page au format mobile
En effet, un contenu destiné uniquement à l’ordinateur ne s’affiche pas correctement sur un mobile et prend beaucoup de temps de chargement. Les spécialistes du web marketing estiment que 75 % des utilisateurs risquent de supprimer un email qui ne s’adapte pas sur leur mobile. Or, 72 % des clients préfèrent être contactés par ce canal. Il serait donc dommage de perdre des centaines voire des milliers de prospects qualifiés de cette façon.
Les études des grandes entreprises démontrent qu’au-delà de 3 secondes de chargement, 50 % des visites sur mobile sont annulées. D’où la nécessité de confier la création de votre landing page à un spécialiste comme OUI Are Web si vous ne vous sentez pas capable de répondre à de telles exigences.

Réaliser des A/B tests

Décidément créer une landing page efficace demande beaucoup de travail. Il est fort probable qu’une landing page ne marche pas comme prévu du premier coup. La solution la plus préconisée par les spécialistes du webmarketing est de faire des A/B tests.
Testez plusieurs versions de votre landing page et voyez ensuite les modifications à apporter. Cela peut concerner tous les éléments composant la page. N’hésitez pas à apporter des corrections pour rendre votre landing page plus efficace. Par contre, il est capital de tester les éléments modifiés un par un pour constater le résultat.

Exemples de landing pages qui convertissent

Pour vous donner une idée claire d’une landing page efficace, voici quelques exemples de landing page très connues qui convertissent sur le net. Chacune d’entre elles montre des caractéristiques énumérées dans ce guide.
Netflix
Amazon
Uber

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Coin lecture

Articles similaires

10 biais cognitifs pour augmenter vos ventes

Vous est-il déjà arrivé d’acheter quelque chose, p.ex. un vêtement, un accessoire, une bouteille de vin… uniquement parce que cette chose était en promotion? Et puis une fois à la maison, en déballant vos courses, vous êtes vous dit : mais pourquoi j’ai acheté ça ?

10 étapes pour écrire une bonne newsletter

En tant qu’entrepreneur·e, votre objectif premier a certainement été de vous faire connaître et d’acquérir de nouveaux prospects. Vous avez déjà réussi cette étape ? Bravo !
Maintenant que le contact est établi avec vos prospects ou clients, vous avez envie d’entretenir cette relation, dans le but de créer une communauté autour de vos services ou produits, et de la fidéliser.

Pour cela, vous avez à votre disposition une longue liste de moyens de communication, et d’instinct, vous pensez certainement aux réseaux sociaux. Dans cet article, nous allons vous parler d’un autre moyen, souvent négligé et pourtant efficace : la création de newsletters.

Le guide du débutant pour créer une landing page efficace

Les stratégies marketing qui réussissent sur internet passent par la création d’une ou plusieurs landing pages. Cependant, en créer une efficace n’est pas une mince affaire. Il existe une série de pratiques éprouvées que nous allons vous partager dans ce guide du débutant. Nous passerons en revue plusieurs paramètres techniques qui sont à observer et les quelques étapes incontournables à suivre.

Comment bien choisir son agence web ?

Avec l’essor du numérique, il est devenu aujourd’hui impensable pour une entreprise de ne pas être présente en ligne, et de ne pas franchir le pas du digital. À la différence des années 2000, où la présence en ligne était encore relativement accessoire, aujourd’hui, digitaliser votre entreprise ne fera pas que donner une image attractive et moderne de vos offres. En effet, proposer votre offre sur le web est un atout qui vous différenciera de vos concurrents, et vous permettra de générer des leads, convertir de nouveaux prospects et fidéliser vos clients. Ajoutons à cela l’utilisation de nos smartphones, toujours à portée de mains, prêts à être dégainés à la moindre question. Soyons clairs, le premier réflexe du consommateur des années 20, pour mesurer la crédibilité et la notoriété d’une entreprise, est de demander ce qu’en pense Google.